Confinement : LETTRE AUX FIDELES 5

29 mars Chers fidèles, En ce dimanche, nous entrons dans le temps de la passion. C'est aujourd'hui qu'on couvre des croix, pour manifester que notre jeûne ne concerne que la nourriture, mais qu'il doit aussi toucher des autres sens. Cette croix, désormais voilée devra réapparaître normalement le Vendredi Saint, à la fois avec toute sa splendeur d'un côté et toute la douleur de l'autre. Un signe de l'affront, "un scandale pour des juifs et une folie pour des païens", comme nous dit saint Paul (1 Cor 1, 23), mais aussi un signe de victoire (Vexilla Regis). L'auteur inspiré de la lettre aux Hébreux nous laisse des paroles un peu étonnantes (épître de ce dimanche) : "Le Christ étant venu comme u

Confinement : LETTRE AUX FIDELES 4

27 mars Chers fidèles, Demain les 2 dernières neuvaines s’éteindront à la chapelle Saint Orémus… Pour la majorité d’entre vous, cela ne représente rien puisque vous ne venez pas à la messe en semaine ou parce que vous n’en mettez pas lors de votre venue. Mais pour ceux et celles qui en mettent et pour nous les prêtres qui y sommes quotidiennement, cela représente beaucoup. En effet le cierge symbolise notre prière qui monte vers Dieu à travers la dévotion à tel ou tel saint, la Sainte Vierge, Saint Joseph et le Sacré Coeur. Continuellement dans notre chapelle la prière monte vers Dieu, prière continuelle puisque ces neuvaines sont allumées nuit et jour pendant 9 jours. Alors même que notre m

Confinement : LETTRE AUX FIDELES 3

22 mars Chers fidèles, Voici déjà le deuxième dimanche sans messe: sans ce rendez-vous avec Jésus qui s’offre à nous dans le mystère de l’Eucharistie. L’évangile de ce dimanche nous propose à méditer une scène qui semble être bien adaptée à la situation que nous vivons actuellement. Cette scène de la multiplication des pains est la seule scène rapportée par tous les évangélistes. Si nous comparons les quatre textes (Mt 14,14-21; Mc 6, 34-44; Lc 9,11-17; J 6,1-15), nous voyons surtout chez saint Marc et saint Luc quelque chose d’un peu spécial : Jésus manifeste ses émotions. Les deux évangélistes nous disent que le Christ avait pitié du peuple. Il y a quelque chose d’admirable dans cette cour

Confinement : LETTRE AUX FIDELES 2

19 mars : Saint Joseph. Chers fidèles En cette fête de Saint Joseph et après ces premières journées de confinement, je viens vous retrouver. Je voudrais attirer votre attention sur la vie de Saint Joseph. Celui-ci vécu aussi une épreuve de confinement. En effet, la Sainte Vierge se retrouva enceinte sans que celui-ci sache comment. Il s’est retrouvé dans une situation inédite, inconnue pour lui, jamais vécue auparavant. Pire, une situation qui l’isolait, et de la Sainte Vierge et de sa famille ou de ses amis. Une situation qu’il devait affronter SEUL… Comment a-t-il réagi ? S’est-il révolté ? Il a gardé le silence, il a gardé la Foi, la confiance en Dieu. Sachant qu’il cherchait toujours à f

Confinement : LETTRE AUX FIDELES 1

14 mars 2020 Chers fidèles de la Fraternité Saint Pierre à Herstal, La journée d’hier fut rude car ce fut la journée de la prise de conscience des mesures sanitaires à prendre et de leurs conséquences pour la pratique publique de notre Foi et en particulier de ce qui est central dans notre Foi à savoir l’assistance et la participation physique au Saint Sacrifice de la messe et la réception sacramentelle de Jésus Eucharistie. Ne plus pouvoir vous y convier et vous donner Jésus réellement présent dans l’hostie, alors même que c’est le centre de notre vie de prêtres, a été pour nous un coup de massue. Il nous a fallu nous rendre à l’évidence : la propagation du virus n’est pas une vue de l’espr

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous sur
  • YouTube Social  Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Facebook Basic Square

FRATERNITAS SACERDOTALIS SANCTI PETRI

Herstal ⎪ Belgique ⎪ +32 (0)42 64 22 46Contacter par email