Confinement : LETTRE AUX FIDELES 6

Comment suivre la messe - sermons - intentions de messe Chers fidèles, je vous retrouve aujourd’hui encore pour aborder avec vous 3 sujets qui me semblent importants pendant ce temps de confinement. Comment suivre la messe alors que nous ne pouvons plus y assister physiquement ? Nous savons ce qui se fait actuellement sur internet et ce sont de bonnes choses. Mais je voudrais vous encourager à profiter de ce temps pour LIRE VOTRE MISSEL comme vous ne l’avez probablement jamais fait auparavant. Vous n’êtes pas obligés de suivre la messe en direct ou en différé pour sanctifier votre dimanche, vous pouvez lire votre missel. La majorité d’entre vous n’assiste pas à la messe en semaine pour des raisons évidentes. Vous n’allez généralement qu’à la messe chantée le dimanche. Or à la messe chantée, vous êtes souvent invités à chanter alors que le prêtre « fait » et « dit » des choses à l’autel. Prenons le cas de l’offertoire. La chorale chante l’antienne d’offertoire puis prend un chant que vous êtes invités à chanter. Pendant ce temps le prêtre offre le pain et le vin, encense les oblats (pour les non latinistes ce qui va être offert à savoir le pain et le vin), se purifie les doigts etc. Tout cela, vous ne pouvez le suivre dans votre missel si vous êtes en train de chanter. Je vous invite donc pendant ce temps sans messe à lire très attentivement TOUT ce qu’il y a dans le missel : paroles dites par le prêtre, et ce qu’il fait et comment il le fait : cela s’appelle les rubriques car ce texte est écrit en rouge (encore le latin !). Si je vous demande : que dit le prêtre lorsqu’il rend au diacre (à la messe solennelle) au cérémoniaire (lors de la messe chantée) l’encensoir après avoir encensé les oblats ? Qui est capable de me répondre ? Pas sûr que beaucoup le sache ! C’est donc « le moment favorable » pour le découvrir ! Si je vous dis : que dit le prêtre entre Ite Missa est et la bénédiction ? Qui le sait puisqu’à ce moment là normalement vous chantez « deo gratias » ? Ainsi en va-t-il pour toute la messe. Lisez ensemble la messe, en famille, attentivement, et pourquoi pas en vous arrêtant et en y réfléchissant ensemble, à savoir l’ordinaire et le propre de la messe de chaque jour ou au moins celle du dimanche. Oui, arrêtez-vous puisque pour une fois, la messe ne continuera pas sans vous. Souvent la messe va trop vite, désormais elle ira à votre rythme. Cela m’amène au deuxième point. Le sermon ! Vous n’avez pas de sermon video ou audio des abbés. Ah, quel malheur ! Ah ? Vraiment ?! Pour certains oui vous le regrettez, pour d’autres, non ! Mais surtout : c’est l’occasion de le faire vous même ! Le père de famille peut le faire en tant que chef de famille ! S’il est défaillant, la mère peut le faire aussi ! Comment faire ? On lit le texte à l’avance, on y réfléchit et on se pose la question : qu’est-ce que je comprends ? Et surtout : qu’est ce que l’Esprit Saint veut me faire comprendre ? Pourquoi Jésus fait ou dit telle chose ? Quelles conséquences pour ma vie concrète ? Etc. Pourquoi pas permettre à vos enfants de dire aussi ce qu’ils en pensent car « ce qui a été caché aux sages et aux savants a été révélé aux tout-petits » Mt 11, 25. Vous allez ainsi découvrir plein de choses que vous n’auriez pas imaginées… Autre solution : écouter nos sermons sur notre chaine youtube fssp liege - YouTube fssp liege - YouTube Il y a 194 vidéos et autour de 180 sermons… Cela fait de la matière à écouter et à ruminer. L’avez-vous déjà fait ? Je connais la réponse étant donné le nombre de vues… Troisième et dernier point : vous voulez sûrement offrir des messes pour ce temps difficile et les temps à venir plus difficiles encore… pour les vivants (vos familles, personnes seules, âgées, soignants, médecins etc etc.) pour les défunts (tous ceux qui sont morts seuls et sans sacrement etc). Vous pouvez le faire de la manière suivante : vous m’envoyez un mail avec les intentions précises messe 1 : pour … messe 2… pour…. et en faisant un virement sur mon compte personnel : BE65 7320 3386 7296 en précisant en communication uniquement le nombre de messes. L’abbé Kaminski et moi-même les célébreront au plus vite. Ce « travail » personnel vous sera extrêmement profitable comme toute chose que l’on a faite soi-même, on en retire de nombreux fruits plus encore que si on nous l’a donnée déjà faite. « Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut » nous dit Saint Paul en 2 Co 6, 2 Avec l’assurance de nos prières

Abbé Louis Baudon de Mony FSSP

Posts à l'affiche
Posts Are Coming Soon
Stay tuned...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
No tags yet.
Retrouvez-nous
  • YouTube Social  Icon
  • Twitter Social Icon
  • Facebook Basic Square
  • Google+ Basic Square

FRATERNITAS SACERDOTALIS SANCTI PETRI

Herstal ⎪ Belgique ⎪ +32 (0)42 64 22 46Contacter par email